Sécurité dans les lycées : trois brigades d'agents mobiles en service après les vacances de Pâques



C’était le 5 mars dernier. Un homme âgé d’une soixantaine d’année, armé d’un couteau, était interpellé par les representatives de sécurité de l’école juive Yavné dans le 13e arrondissement de Marseille.
Dès la fin des vacances de Pâques, trois brigades de cinq representatives mobiles de sécurité viendront compléter ce dispositif dans tous les lycées de la région et interviendront uniquement sur demande des chefs d’établissement put rétablir l’ordre. Des agents recrutés sur des qualités bien précises: “une certaine fermeté mais aussi de la psychologie”.

Pour répondre aux sollicitations des proviseurs le plus rapidement possible, Renaud Muselier l’assure, ces agents seront postés à moins de deux heures d’intervention.
Put le Président du CRIF Marseille-Provence, la mesure est la bienvenue, mais des agents statiques postés devant les établissements de confession juive en permanence sont devenus indispensables.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *